Appliquer le concept de discours comme pratique d’articulation: l’intervention de Jan Zienkowski lors d’un Midi Engage/CASPER est disponible en ligne

Dans le cadre d’un cycle de « Midis » sur l’analyse de discours co-organisé par Engage et le CASPER (Centre d’Anthropologie, Sociologie, Psychologie – Etudes et Recherches), Jan Zienkowski (Engage) a proposé une intervention titrée « Applying the concept of discourse as articulatory practice: a heuristic for studying discourse and subjectivity at multiple levels of abstraction ».

L’audio de cette intervention est disponible en fin de page

Vous pouvez également consulter les slides qui l’accompagnent.

 

Résumé de l’intervention Jan Zienkowski :

Jan Zienkowski deals with some typical questions commonly asked by people who consider doing a discourse analysis. Where to begin? What should I focus on? How granular should the analysis be? What are discourse analytical research questions? In order to enable discussion on such questions, Jan Zienkowski explains how his preferred notion of discourse translates into a heuristic for studying discourse and subjectivity in a variety of media (e.g. interviews, newspaper articles, YouTube videos).

He proposes to think of discourse as a multi-dimensional process of (re-)articulation whereby the meanings of words, signs, images, identities, narratives, practices and institutions get temporarily fixed into open and changeable structures, through performative acts of communication, enacted with varying degrees of awareness. In (re)producing and interpreting discourse, actors make conscious and unconscious choices at different levels of discursive organisation (e.g. at the level of word-choice, sentence-structure, argumentation, narrative, imagery, genre, logic, rationality, …).

Jan Zienkowski discusses how this notion of discourse translates into a heuristic for doing discourse studies with reference to research projects on topics such as: the de-legitimisation of labour unions in Flanders; the debate triggered by Flemish nationalist discourse on ’the relativity of racism’; shifting opinions with respect to the racist character of Black Pete, and/or analyses of interviews with Belgian-Moroccan activists involved in debates on the concept of integration. The idea is not to impose a particular concept of discourse but to show how fruitful links between discourse theory and discourse analysis can be created in concrete projects.

Voici quelques références citées par Jan Zienkowski dans sa présentation:

  • Zienkowski, Jan. (2017). Articulations of self and politics: a discourse analysis of critical subjectivities in minority debates (Softcover edition). Chams: Palgrave Macmillan. http://hdl.handle.net/2078/224290 .
  • Zienkowski, Jan (2018). Challenging nationalist definitions of racism: critical discursive interventions in the Flemish debates on racism's relativity. Zeitschrift für Diskursforschung, 6(1), 51-72. doi :10.3262/ZFD1801051, http://hdl.handle.net/2078.3/198347 .
  • Zienkowski, Jan. (2017). Rearticulating critical awareness about racism in public discourse: changing one's mind on the Black Pete debates in the Netherlands. In Ruth Breeze, & Inès Olza, Evaluation in Media Discourse: European perspectives (p. 227-264). Bern: Peter Lang. http://hdl.handle.net/2078/224280 .

 

Au cours du même « Midi », Christophe Mincke (CASPER) a également proposé une intervention titrée : « Nvivo : pour quoi faire ? »

Cette intervention est disponible en ligne

 

Résumé de l’intervention de Christophe Mincke :

En s’appuyant sur NVIVO (mais aussi sur une pré-analyse plus libre), Christophe Mincke propose une analyse en cours d’un ensemble de documents parlementaires (rapport de la commission, présentation de la proposition de loi pénitentiaire, commentaire des articles, discussion des amendements) en tant que « discours sérieux », afin d’y interroger notamment la place du registre de la mobilité – ce qu'il appelle l’idéal mobilitaire – dans les processus de légitimation et de délégitimation de la prison.

 


Le cycle de « Midis » dans lequel s’inscrivent ces interventions tire son origine d’un constat effectué par plusieurs doctorant·e·s d’Engage et du CASPER : l’analyse de discours, d’autant plus lorsqu’on conduit sa recherche au sein de disciplines plus ou moins éloignées de la linguistique, peut être difficilement appréhendable. Ce champ interdisciplinaire se révèle en effet assez polymorphe et son objet, le discours, couvre lui-même de multiples dimensions. Cette difficulté d’arrêter des choix théoriques et méthodologiques peut dès lors représenter un frein à la recherche pour certain·e·s. L’objectif de ce cycle (à vocation principalement interne) est donc de permettre à de jeunes chercheurs et chercheuses d’échanger et de discuter sur l’analyse de discours dans un environnement bienveillant constitué de collègues qui ont ou qui vont mobiliser ce type d’analyse dans leurs recherches.


Enregistrement audio

Audio: